Halek (miel de dattes)

Etoile pour noter les recettes de la cuillèreEtoile pour noter les recettes de la cuillèreEtoile pour noter les recettes de la cuillèreEtoile pour noter les recettes de la cuillèreEtoile pour noter les recettes de la cuillère
(0 votes)

0 commentaires

Préparation: 5 min

Cuisson: 4 h

Recette postée par: La Cuillère

Provenance:

Une fois, lors d'un dîner de Roch Hachana on m'a servi une entrée qui pourrait sembler un peu maigre - une datte solitaire en plein milieu de mon assiette. Evidemment, d'autres plats allaient suivre, mais d'abord on a fait une bénédiction pour le "nouveau fruit", un symbole des fruits de la récolte.
Beaucoup de familles juives servent des pommes comme nouveau fruit, mais dans le climat plus chaud de l'Israël des fruits comme la grenade, le tamarin, la figue, le carob, le coing et la datte sont plus fréquents. Les juifs syriens considèrent les dattes comme un symbole de la douceur de l'année à venir. Et pour les juifs séfarades à travers le monde les dattes font partie des sept fruits et légumes qui sont bénis pour le début de la nouvelle année. Les dattes peuvent également représenter la clôture; les mots hébreux pour "dattes" et "fin" ont une résonance proche.
Le symbolisme des dattes s'étend au delà de la fête de fin d'année. Israël était la "terre du lait et du miel", mais pour la plupart, le miel ne provenait pas des abeilles. Il s'agissait d'une réduction épaisse de jus de grenades, tamarins, figues, raisins ou dattes. Sur le site archéologique de Qumran, près de la mer morte, il se trouve une presse à dattes en pierre qui date de plus de 2000 ans. Les dattes étaient d'abord écrasées, puis cuites doucement et réduites pour produire un sirop épais et sucré qui s'appelle halek, que l'on utilise comme édulcorant pour toute sorte de plats.
La signification des dattes ne se limite pas au fruit; les larges branches du palmier dattier ont leurs propres usages. Ils symbolisent la vertu, l'amour et la fertilité. Pendant la fête hébreu de Souccot, des feuilles de palmier couvrent le toit de la cabane symbolique, le soucca, où on fait une bénédiction, car c'est une des quatres espèces à amener au temple pendant la fête de pèlerinage. Dans l'antiquité on utilisait les branches de palmier dattier pour faire de la toiture, comme ventilateurs ainsi que pour la fabrication de paniers et cordes.
Bien que les dattes soient un fruit indigène du moyen orient, des missionnaires espagnoles les ont amenées dans le nouveau monde au cours des 18ème et 19ème siècles. La majeure partie des dattes sur le sol américain, par exemple, provient de la Californie. Il existe deux variétés principales: deglet noor, qui veut dire "doigt de lumière" et medjool ("inconnu" en Arabe), la "Rolls" des dattes.
Cette année alors, commencez une nouvelle tradition. Mangez une datte comme nouveau fruit, ou servez votre pomme trempée dans un miel de dattes.
(c) 2009, Joan Nathan. Distribué par Tribune Media Services Inc.

Ingrédients

Pour Environ 1 litre de halek

Instructions

  • Mettre les dattes, un litre d'eau et l'anis étoilé dans une casserole. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 1h, sans couvrir. Mélanger de temps en temps. Les dattes se ramolliront, s'ouvriront et deviendront de plus en plus liquides - comme une compote mais pas lisse.
  • Passer cette préparation à travers un moulin à légumes. Remettre dans la casserole et faire cuire doucement pendant 3h environ, en remuant souvent, jusqu'à obtention d'un sirop épais qui nappe une cuillère. Laisser refroidir.

Suggestions (vin, astuces, petits conseils...) :

Conserver le sirop dans un bocal au frigo. Ce "miel" peut se conserver plusieurs mois.

0 Commentaires

Ajouter un commentaire sur cette recette

Vous avez besoin de vous connecter ou de vous inscrire pour commenter cette recette.
Activity_small Activity_big